samedi 31 mai 2008

Moi

La vie nous cache bien des mystères. Qui aurait pu penser qu’un jour je deviendrai un peintre professionnel? Moi-même, je n’y aurai jamais cru ; mes capacités artistiques se limitant à des croquis pour les devoirs scolaires de mes enfants. Mais personne n’échappe à son destin. Peut-être que les nombreuses années passées à l’étranger, dans un pays où la liberté des femmes reste jusqu’ à nos jours, contestée et leurs droits restreints, ont été une sorte d’inspiration. Une passion refoulée, a rejailli à la surface lors d’un passage à Paris. Et depuis ce jour, ma vie a connu un nouveau tournant. La peinture est désormais mon seul moyen d’exprimer, en toute liberté, des sentiments et des émotions enfouis en moi depuis l’enfance, et qui n’attendaient que le moment propice pour renaître. Peindre est devenue ma seule et unique préoccupation. Au départ, j’ai suivi des cours avec le peintre Mounir Alaloussi, avant de participer au 3eme salon des Artistes du Monde, A l’Espace le Scribe-l’Harmattan, où deux de mes premiers tableaux (Les trois femmes, une huile sur toile et le Fusain, un fusain) ont été très appréciés.

Mars 2006

Photobucket


Les trois femmes

Photobucket

Le fusain

En juillet, j’ai participé à une compétition organisée par la Galerie Christian Siret (134-137, galerie de Valois - Paris) dans les jardins du Palais-Royal, où une de mes toiles a remporté- à ma grande surprise- le prix signature avec l’occasion d’exposer mes futurs tableaux au Palais Royal.


Photobucket


Dominance féminine

Toutes mes toiles sont une partie de moi-même. Chacune décrit un état d’esprit particulier, un état d’âme différent, voire même un mélange d’amour, de peur, de désespoir, de bonheur. En d’autres mots, mes tableaux sont en quelque sorte mon mode de communication, ma façon de m’exposer et d’approcher le monde extérieur.

Sensualité Dominance féminine

Photobucket



Photobucket



Visages

Aucun commentaire: